Samuel Scheidegger est le nouveau président de la Première Ligue

  • 11.04.2021

Le Soleurois de 36 ans succède à Romano Clavadetscher, qui a démissionné en janvier passé, et veut redonner un positionnement fort à la section.

Scheidegger-Di Palma
Scheidegger-Di Palma

Lors de l'assemblée générale extraordinaire de la Première Ligue, trois candidats se sont présentés pour succéder à Romano Clavadetscher : Markus Hundsbichler (proposé par le Comité de la Première Ligue), Samuel Scheidegger (proposé par le FC Soleure) et Roger Bigger (proposé par le SC Brühl). Au second tour de scrutin, Scheidegger l'a emporté avec 24 voix sur 49 et 3 abstentions au détriment de Markus Hundsbichler (16) et Roger Bigger (6).

Samuel Scheidegger est président du FC Soleure, club de 1ère Ligue, depuis 2014, mais quittera officiellement cette fonction lors de l'assemblée générale du club en août. Ce père de deux enfants est professionnellement actif dans le secteur de l'informatique - il siège au conseil d'administration d'une entreprise qui emploie 430 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 65 millions de francs suisses. En tant que joueur, il a joué jusqu’en 2ème Ligue Interrégionale et a, en tant qu'officiel, dirigé le FC Subingen en tant que vice-président pendant deux ans avant de prendre les rênes du FC Soleure.

Il entre en fonction avec des intentions claires. Scheidegger veut apporter un souffle nouveau à la Première Ligue, rationaliser les structures du Comité et promouvoir les prestations de service, c'est-à-dire intensifier l'échange avec les clubs affiliés et les autres sections de l'Association. Il est important pour lui de renforcer le positionnement de la Première Ligue et de soigner une "communication transparente et honnête".

Il veut d'abord avoir une vue d'ensemble, se faire sa propre opinion sur l'état actuel de la Première Ligue avant de passer à l'action et la professionnaliser dans certains domaines.

Di Palma succède à Hertig

Marco Di Palma, qui a assuré l'intérim avec Markus Hundsbichler après le départ de Clavadetscher, a également remporté une victoire nette. Le responsable des finances sera proposé comme membre libre de la Première Ligue au Comité central de l’ASF lors de l'assemblée des délégués - il l'a emporté sur Roger Bigger par 35 voix contre 10. Le Schaffhousois d’origine, établi en Suisse romande depuis près de 35 ans, va succéder à Philippe Hertig. Ce dernier avait également démissionné en même temps que Romano Clavadetscher. (pmb./jm.)

retour