«Notre priorité : terminer au moins le premier tour»

  • 11.03.2021

Markus Hundsbichler, l'un des deux Présidents intérimaires de la Première Ligue, s’engage en compagnie de ses collègues du Comité pour qu'un maximum de matchs puissent encore avoir lieu cette saison.

Markus Hundsbichler, les compétitions de la Première Ligue sont suspendues depuis fin octobre 2020. Quelle est la situation actuelle ?

La Promotion League a été classée en tant que ligue semi-professionnelle. Par conséquent, rien ne s'oppose à la reprise du championnat. La situation en 1ère Ligue est différente. Malgré notre longue argumentation, il est seulement permis de s'entraîner par groupe de 15 personnes au maximum, et cela sans contact corporel. La 1ère Ligue n'est pas considérée comme semi-professionnelle, donc aucune compétition n'est autorisée.

Quel est le calendrier de la Promotion League ?

Nous avons présenté aux clubs trois options possibles sur lesquelles ils doivent maintenant se prononcer. C'est à eux de décider quelle option ils préfèrent. Pour nous, en tant que Comité, une chose est prioritaire : que les équipes jouent d’abord les matchs du premier tour qui n'ont pas encore été disputés. Après tout, nous ne savons pas si une troisième vague de l’épidémie de Coronavirus mettra fin au championnat une fois de plus. Compte tenu de l’intervalle de temps actuellement disponible, nous souhaitons que le plus grand nombre d'équipes possible, idéalement toutes les équipes, atteignent 22 matchs cette saison. Ce serait tout à fait dans l'esprit du sport.

Quand le championnat de Promotion League sera-t-il homologué ?

Lorsqu'au moins la moitié des 30 tours prévus du championnat auront été joués.

Et si la saison devait être arrêtée, soit par le Comité central, soit en raison d'un ordre officiel ?

Dans ce cas, le championnat ne sera homologué que si tous les clubs ont terminé le premier tour et si la majorité des groupes de championnat de toutes les autres ligues - à l'exception de la Super League et de la Challenge League - ont également joué au moins la moitié des tours prévus au moment de la décision d’arrêter la saison.

Le Comité de la Première Ligue doit donc faire tout ce qui est en son pouvoir pour que les trois groupes de 1ère Ligue puissent également rejouer le plus rapidement possible ?

Bien sûr. Nous travaillons à une solution, récoltons des arguments et espérons que la 1ère Ligue soit bientôt sur un pied d'égalité avec la Promotion League.

 

Quelles sont les prochaines étapes ?

Les clubs ont maintenant jusqu'au 14 mars pour se prononcer par rapport aux variantes à choix. Nous évaluerons ensuite les réponses.

(pmb.)

retour