Le SC Cham défie le leader Yverdon-Sport

  • 22.04.2021

L'équipe de l'entraîneur Roland Schwegler est le premier poursuivant des Vaudois. Il s’agit samedi du match au sommet de la Promotion League. Néanmoins, il n’est pas question de promotion pour les Zougois. G : 3:0, 1:0, 2:0 : Le SC Cham réalise un départ parfait depuis la reprise. Après des victoires contre Zürich, Bâle et Münsingen, il va au-devant d’un samedi particulier. Le leader Yverdon-Sport, dont les dirigeants ont déclaré que la promotion en Challenge League était leur grand objectif, leur rend visite à 16 heures à l'Eizmoos.

Marcel Werder, Sportchef SC Cham
Marcel Werder, Sportchef SC Cham

Le SC Cham a l’opportunité de rattraper les Vaudois en termes de points à l'issue du premier tour. « Nous voulons profiter de l'élan des derniers jours », déclare l'entraîneur Roland Schwegler. « Nous sommes conscients de la qualité individuelle de notre adversaire, mais nous sommes très heureux de relever ce défi et nous croyons en nos chances si nous jouons à nouveau de façon compacte. »

Schwegler mise sur la stabilité défensive. Son équipe n'a encaissé que douze buts en quatorze matchs, soit le même nombre qu'Yverdon. « C'est notre base, dit-il, contre des équipes comme Yverdon qui sont fortes dans le jeu et en contre-attaque, un bon comportement défensif est d'autant plus nécessaire. »

Décision claire du directeur sportif

L'entraîneur de 39 ans est agréablement surpris de la rapidité avec laquelle ses joueurs ont trouvé leur rythme de croisière : « Ce n'était pas si facile de maintenir la bonne humeur quand nous ne savions pas encore quand et si les choses allaient avancer. Dans la première phase de préparation, je me suis dit : il manque encore beaucoup de choses. » Au cours des deux semaines précédant leur premier match, son impression s’est nettement améliorée et, grâce à la  belle performance contre Zürich, les derniers doutes se sont évaporés.

Après ce week-end, le championnat sera divisé en deux et la saison se terminera à travers un tour de promotion/relégation comportant sept matchs pour chaque équipe. Le SC Cham fait partie du top 8 et peut croire en ses chances de s’emparer de la première place. C'est l'ambition, mais une éventuelle promotion n’entre pas en considération. Le club s'est abstenu de demander une licence pour l’échelon supérieur. « Nous ne sommes pas prêts pour la Challenge League », déclare le directeur sportif Marcel Werder, « nous n'avons pas les infrastructures ou les ressources financières pour franchir cette étape. »

L’excitation de Schwegler

Pourtant, l'enjeu pour Cham est de taille, avec en particulier une qualification directe pour le 1er tour principal de la Coupe de Suisse. Les équipes classées aux trois premières places s'assurent officiellement une place dans le tableau. « Si nous parvenons à nous établir parmi les trois premières équipes, nous pourrions parler d'une saison incroyable », déclare Werder.

L'entraîneur Schwegler est détendu face aux tâches à venir. Il se réjouit d'un « match cool » contre Yverdon et se réjouit que 100 spectateurs puissent y assister : « Nous mettons tout en œuvre pour leur offrir du beau football. » (pmb./jm.)

retour